Navigation Menu+

Rémi Polack, un graveur qui inspire les poètes

Rémi Polack  est un sculpteur, un graveur, certain l’appelle également plasticien. Il est né vers 1954 et devient plus célèbre vers les années 90. Il vit et évolue professionnellement à la Rochelle.

Pourquoi Rémi Polack est-il si spécial ?

Rémi Polack, dans la plupart des cas, dédie son art aux espaces publics depuis 1990. Il aime jouer avec l’eau et l’air avec une légèreté particulière.  Il est léger comme un duvet malgré le poids du bronze dont il est entrain de travailler. Il adore les défis et il insiste auprès d’un public parfois peu disponible en investissant l’espace urbain.

remi-polack.jpg

Son projet est de mettre à disposition du public ses travaux aux grandes dimensions.  A noter que la plus ancienne adjudication  notée  est une sculpture-volume vendue en 1991 et la plus récente en est une vendue en 2014.  Rémi Polack est également spécial à cause de ses interventions quelques fois  éphémères. Cependant, il met à disposition du public des œuvres qui offrent un spectacle pour le plaisir.  Remi Polack veut en quelques sortes changer, à travers ses sculptures,  notre façon de contempler notre rue, notre quartier, notre rue. Il veut en effet nous rendre bienheureux.  Parfois, il pousse le plaisir du public  quitte à suspendre ses sculptures dans les airs. Ces sculptures pirouettent et tournent entre les arbres et les immeubles.  Sa collaboration  avec Jeanne Benameur l’écrivain depuis 2013 brode un lien entre statuettes de bronze et écriture, sans oublier la lithographie.  Et cette collaboration a boosté sa spécialité.

Quelles sont ses œuvres les plus représentatives de son art ?

Les sculptures en Bronze : De souffle et de Bronze, nos cœurs, avec Jeanne Benameur (Ecrivain) ; Aérien avec Maud Torrent (Photographe) ; Bronzes entre deux mondes ; La femme peuplier ; les gravures et encrages ; Peintures et dessins ; L’esquive ; Corps premier ;   les quatre cœurs du monde ; Le lieu exact du combat ; le passage ; le temps.

sculptures-en-bronze.jpg

Toutes ces œuvres s’entrecroisent et produisent un univers fantasmé. Depuis 2013, Rémi Polack et Jeanne Benameur ont particulièrement  poursuivi l’aventure  basée sur les sculptures et les écrits. En effet, les mots ont inspiré les sculptures comme les formes ont emporté les textes. A croire que ce n’est pas seulement Jeanne qui est inspiré par Remi Polack le graveur mais beaucoup d’autres poètes.